Keynotes

  • Andreas Heinz
    Andreas Heinz Charité - Universitätsmedizin Berlin
    Andreas Heinz
    Recovery - l'avenir de la psychiatrie (D/f)

     


    Prof. Dr méd. Dr phil. habil. Andreas Heinz
    Charité - Universitätsmedizin Berlin, Directeur de clinique

    Le professeur Heinz a étudié la médecine, l'anthropologie sociale/absolue et la philosophie à la Ruhr Universität Bochum, à la Freie Universität Berlin et à la Howard University, Washington, D.C. Il est neurologue, psychiatre et psychothérapeute et médecin social. Thèses de médecine en 1988 à la Ruhr Universität Bochum, habilitation en psychistrie à la Freie Universität Berlin en 1998 ; thèse de philosophie en 2013 à l'université de Potsdam, habilitation en philosophie à l'université de Potsdam en 2022. Président de la DGPPN 2019-2020. Ses travaux portent sur la psychatrie et la psychothérapie interculturelles et les mécanismes d'apprentissage dans les maladies mentales.

  • Alexandra Philipsen
    Alexandra Philipsen UK Bonn
    Alexandra Philipsen
    «La psychothérapie médicale - qu'est-ce que l'USP ?»

     


    Prof. Dre Alexandra Philipsen
    UK Bonn, Directrice de clinique
  • Irina Pinchuk
    Irina Pinchuk Institute of Psychiatriy Kyiv
    Irina Pinchuk
    Mental Health and War. Experience of Ukraine

     


    Prof. Irina Pinchuk
    Institute of Psychiatry Kyiv, Director

     

  • Friedrich  Stiefel
    Friedrich Stiefel CHUV Lausanne
    Friedrich Stiefel
    De l'ombre à la lumière : un plaidoyer pour la liaison psychiatrique (F/d)

    La psychiatrie de liaison a connu un impressionnant développement en milieu hospitalier (et en son ambulatoire) au cours des dernières décennies, et l’activité de consultation psychiatrique auprès des patients atteints de maladies somatiques se répande entre temps même parmi les médecins généralistes (liaison communautaire). Il s’agit d’une avancée prometteuse vers une psychiatrie de liaison communautaire. Cependant, il reste beaucoup de défis à relever s’agissant du modèle de cette consultance psychiatrique, défis qui seront discutés lors de cette conférence. Quant à l’activité de liaison, soit le travail auprès des cliniciens, il a également évolué. Conçue pour sensibiliser les somaticiens aux aspects psychologiques de la maladie et à la comorbidité psychiatrique des patients, elle remplit aujourd’hui différentes autres fonctions. Souvent dans l’ombre de l’activité de consultation, par manque de ressources, la liaison psychiatrique mérite d’être investie et repensée. Des restructurations et évolutions possibles de la liaison psychiatrique, aux plans clinique et académique, seront également discutées, ainsi que le rôle que devraient y jouer certaines disciplines issues des sciences sociales.


    Prof. Dr méd. Friedrich Stiefel
    CHUV, Chef de Service

    Etudes universitaires à Zürich, formation comme médecin assistant en pathologie, médecine interne, soins palliatifs et psychiatrie, complétées par un séjour de recherche de deux ans en psycho-oncologie au Memorial Sloan Kettering Cancer Center à New York. Depuis 2006 Chef de service du Service de Psychiatrie de liaison du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV). Cliniquement ancré dans l’axe psychanalytique, avec un intérêt pour l’intégration des sciences sociales dans le domaine de la psychiatrie de liaison. Recherches sur l’identification des patients complexes en milieu somatique, la psychothérapie avec des patients affectés par des maladies somatiques, la communication et l’interaction soignant-soigné, et l’investigation du vécu des cliniciens. Activité soutenue de supervision et d’enseignement de la communication médecin-malades des oncologues et endocrinologues. Président de la Société Suisse de Soins Palliatifs (1999-2005), Vice-Président de la Ligue Suisse contre le Cancer (2006-2007), membre de la National Task Force for Communication Training in Oncology, Prix Cancer (2017) et Frits Huyse Award de la European Association of Psychosomatic Medicine (2019).